VOLUNTEER SPOTLIGHT - PORTRAIT D'UN BÉNÉVOLE!

Stuart Smith

Volunteer - Bénévole

*** Français à suivre ***



1] How long have you been volunteering for Greenpeace and why did you choose Greenpeace at a place to offer you time and energy?

I started volunteering with Greenpeace in Amsterdam during my first year of university. I spent three years volunteering there, and am just coming up for one year in Toronto. I chose Greenpeace because we're well known as an environmental organisation that can consistently and successfully challenge the biggest corporations and governments - the ones often responsible for the most harm.

2] In general what motivates you in your volunteerism?

I enjoy life most when doing something genuinely helpful that makes the world better - and environmental issues are an area I am passionate about. So combining what interests me with what helps the planet is a really great use of my energy.

3] Do you have a most memorable moment/activity/project at Greenpeace?

I have so many memorable moments and projects! The ones that stick out most tend to be the high-pressure situations - when the stakes feel greatest. I did an action in Hamburg, Germany, with the Dutch kayak team last summer. We used our kayaks to prevent a 200m coal ship from docking just before the G20 summit began. This year, stealthily setting up a projection as dawn broke outside TD's HQ ranks as one of my most memorable. And I just presented my concerns to the Canadian Nuclear Safety Commission about the risks of Pickering nuclear power station during a nerve-wracking oral presentation.

But I am keen to add that some of my fondest memories are of simply being with other volunteers, discussing our current projects or sharing our outlooks on life. I've met many diverse people and made lots of great friends through Greenpeace.

4] Do you have an inspirational message that you want to share with other environmental activists like yourself?

Something I've noticed, especially as we come to the conclusion of our most recent campaign, is the result of your efforts can seem small at the time, but looking back you will see very clearly how they contributed to the larger change.


1 ] Depuis combien de temps êtes-vous bénévole à Greenpeace et pourquoi avoir choisi cette organisation pour y donner de votre temps et de votre énergie ?

J'ai commencé à faire du bénévolat à Greenpeace à Amsterdam au cours de ma première année universitaire. J'ai passé trois ans à faire du bénévolat là-bas et cela fait presque un an à Toronto. J'ai choisi Greenpeace parce que nous sommes bien connus en tant qu'organisation environnementale capable de défier de manière cohérente et réussie les plus grandes entreprises et les gouvernements - ceux qui sont souvent responsables des dommages les plus importants.

2] Qu’est-ce qui, en général, vous porte à être bénévole ?

J'apprécie le plus la vie en faisant quelque chose de vraiment utile qui améliore le monde - et les questions environnementales sont un domaine qui me passionne. Donc, combiner ce qui m'intéresse avec ce qui aide la planète est une très bonne utilisation de mon énergie.

3] Avez-vous vécu un moment particulièrement mémorable à Greenpeace ? Ou avez-vous participé à une activité, à un projet qui vous a particulièrement impressionné?

J'ai tellement de moments et de projets mémorables! Ceux qui se démarquent le plus tendent à être les situations de haute pression - lorsque les enjeux sont les plus grands. J'ai fait une action à Hambourg, en Allemagne, avec l'équipe néerlandaise de kayak l'été dernier. Nous avons utilisé nos kayaks pour empêcher l’arrivée d’un navire charbonnier de 200 mètres juste avant le début du sommet du G20. Cette année, la projection furtive d'une projection à l'aube devant le siège social de TD est également l'un de mes moments les plus mémorables. De plus, je viens de présenter mes préoccupations à la Commission Canadienne de Sûreté Nucléaire au sujet des risques que présente la centrale nucléaire de Pickering lors d’un exposé oral angoissant.

Je tiens à ajouter que certains de mes souvenirs les plus chers sont d’être simplement avec d’autres volontaires, de discuter de nos projets en cours ou de partager notre vision de la vie. J'ai rencontré beaucoup de gens différents et je me suis fait beaucoup d'amis grâce à Greenpeace!

4] Auriez-vous un message inspirant à partager avec d’autres militants environnementalistes comme vous ?

Quelque chose que j'ai remarqué, surtout à la fin de notre dernière campagne, est que le résultat de vos efforts peut sembler petit à ce moment-là, mais en y repensant, vous verrez très clairement comment ils ont contribué au changement.